English main menu

Presse & Professionnels

 
 

Rencontres professionnelles

LE FESTIVAL ACCUEILLE TOUTE LA FILIÈRE DU CINÉMA, DE SA CRÉATION À SA DIFFUSION

Le festival invite des associations de cinéastes, directeurs de la photo, distributeurs, exploitants, ciné-clubs et formateurs, qui, à l’année, défendent la diversité cinématographique, en favorisant la circulation des films art et essai et des films de patrimoine, en soutenant leur accompagnement, en encourageant leur préservation et leur restauration, et en préservant notre réseau de salles.

Au fil des ans, le festival est devenu un lieu d’échanges entre professionnels grâce à tous ces partenaires qui en apprécient la programmation et la convivialité. Nous remercions tous ces organismes de se réunir au festival et d’y proposer leur assemblée générale, leurs journées de prévisionnements ou leurs rencontres :

  • Agence pour le Cinéma Indépendant et sa Diffusion (ACID)
  • Association des Cinémas de l’Ouest de Recherche (ACOR)
  • Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC)
  • Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique (AFC)
  • Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai (AFCAE)
  • Agence Livre Cinéma & Audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA)
  • Association Nationale des Cinémas Itinérants (ANCI)
  • Les Doigts dans la prise (DDLP)
  • Fabriquer Aimer Imaginer Réfléchir Ensemble (Le F.A.I.R.E.)
  • Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR)
  • Images en Bibliothèques
  • Nouvelles Écritures pour le Film d’animation (NEF Animation)
  • Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai (SCARE)
  • Territoires et Cinéma - Les collectivités territoriales et le cinéma

 


L’ASSOCIATION DU CINÉMA INDÉPENDANT POUR SA DIFFUSION (ACID)

L’ACID, est une association de cinéastes qui, depuis 1992, soutient la diffusion en salles de films indépendants et œuvre à la rencontre entre ces films, leurs auteurs et le public.

La force du travail de l’ACID repose sur son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes d’autres cinéastes, français ou étrangers.

Chaque année, les cinéastes de l’ACID accompagnent une trentaine de longs métrages, fictions et documentaires, dans plus de 300 salles indépendantes et dans les festivals en France et à l’étranger.

Parallèlement à la promotion des films auprès des programmateurs de salles, au tirage de copies supplémentaires et à l’édition de documents d’accompagnement, l’ACID renforce la visibilité de ces films par l’organisation de nombreux événements.

En 2019, l’ACID a soutenu trois films programmés dans la section « Ici et ailleurs » du Festival de La Rochelle cinéma : Kongo de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav, Rojo de Benjamin Naishtat, Vif-argent de Stéphane Batut.


L'Association des Cinémas de l’Ouest de Recherche (ACOR)

Créée en 1982, l’ACOR est une association inter-régionale implantée dans cinq régions de l’ouest de la France – Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Nouvelle-Aquitaine. Elle regroupe des structures (cinémas privés ou publics, pour la plupart labellisés « recherche », et associations) tournées vers la défense de l’art et essai et de la recherche dans le cinéma. L’ACOR a pour principal objectif la mise en œuvre, seule ou en collaboration avec des partenaires extérieurs, de pratiques communes de programmation, d’animation et de promotion des films, destinées à favoriser la découverte de nouveaux spectateurs et la rencontre des publics avec des œuvres cinématographiques et audiovisuelles variées et de qualité.

Comme chaque année au Festival La Rochelle Cinéma, l’ACOR organise son assemblée générale et son conseil d’administration annuels. Ces réunions sont réservées aux adhérents de l’ACOR.


LES JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L’ADRC

adrcL’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) est forte de près de 1 400 adhérents représentant l’ensemble des secteurs impliqués dans la diffusion du film : réalisateurs, producteurs, exploitants, distributeurs et programmateurs, mais aussi les collectivités territoriales.

Créée par le ministère de la Culture et de la Communication, l’Agence remplit deux missions complémentaires en faveur du pluralisme et de la diversité cinématographique, en lien étroit avec le CNC :

  • le conseil et l’assistance pour la création et la modernisation des cinémas ;
  • la circulation d’une pluralité de films pour les cinémas de tous les territoires.

Avec un fonds de 900 films qui ne cesse de s’étoffer, son département Patrimoine permet chaque année, aux côtés des distributeurs, la circulation de grands classiques ou raretés du 7e art dans plus de 600 cinémas.

Pour la quinzième année, l’ADRC et le Festival La Rochelle Cinéma s’associent et proposent deux journées professionnelles consacrées à la diffusion et à l’accompagnement des films en salles.


L'Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique (AFC)

L’AFC regroupe la plupart des directeurs de la photographie français présents au plus haut niveau artistique et technique des productions françaises et étrangères comme peuvent en témoigner de nombreux films primés lors de festivals internationaux.

En 2019, le Festival La Rochelle Cinéma accueille pour la première fois l’AFC avec un hommage à sa vice-présidente, Caroline Champetier. Cette leçon de lumière sera renouvelée chaque année grâce à l’invitation régulière d’un directeur de la photo.


L'Association Française des Cinémas d’Art et d’Essai (AFCAE)

Le Prix des cinémas Art et Essai créé en 2019 à l’initiative de l’AFCAE, en partenariat avec le Festival de Cannes, souligne un engagement pour le soutien de la diffusion sur grand écran du cinéma d’auteur dans toute sa diversité. L’objectif de cette récompense est également de valoriser le dynamisme et l’ampleur du réseau des cinémas art et essai représentant 1 200 établissements adhérents, étant ainsi le premier réseau national de salles dans le monde. Le Prix des cinémas Art et Essai a été remis par un jury international d’exploitants à un film de la Sélection Officielle (en Compétition et à Un Certain Regard).

Il a été attribué à Parasite réalisé par Bong Joon Ho et une Mention spéciale a été décernée à Les Misérables réalisé par Ladj Ly. Tout comme le Festival La Rochelle Cinéma, l’AFCAE défend depuis plusieurs décennies la diffusion d’œuvres cinématographiques singulières, originales, venues du monde entier, qui participe à la découverte d’auteurs, à une meilleure connaissance du monde et à l’épanouissement des spectateurs. Cette vocation et cette passion communes justifient pleinement le choix de ce Festival comme lieu de projections du lauréat du Prix des cinémas Art et Essai et de la Mention spéciale. Le partenariat entre le Festival et l’AFCAE comprend également l’organisation de la session de visionnement mensuelle du groupe Actions Promotion de l’association. Le groupe Actions Promotion œuvre, au sein de l’AFCAE, depuis plus de 20 ans, au soutien de 30 films d’auteur par an, en en favorisant la plus large diffusion dans les salles Art et Essai, sur l’ensemble du territoire.


L'Agence Livre Cinéma & Audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine (ALCA)

L’ALCA Nouvelle-Aquitaine est investie d’une mission de diffusion culturelle cinématographique pour les films soutenus par la Région et les Départements partenaires.

Elle joue un rôle de médiation entre les films soutenus et les professionnels de la programmation (en priorité les programmateurs de festivals et de manifestations, d’associations cinéphiles ou de diffusion), favorisant ainsi la rencontre entre les films, les artistes et les publics tout en participant à la valorisation du territoire.

En 2018, l’ALCA a accompagné 4 films programmés au Festival La Rochelle Cinéma : Atlantique de Mati Diop, L’Extraordinaire voyage de Marona d’Anca Damian, Que l’amour de Laetitia Mikles et Le Voyage du Prince de Jean-François Laguionie et Xavier Picard.


L'Association Nationale des Cinémas Itinérants (ANCI)

L’Association Nationale des Cinémas Itinérants - ANCI - a vu le jour en février 2011 devant l’urgence de s’unir face à la transition numérique, mais aussi pour créer une structure représentative des circuits de cinéma itinérants.

Elle poursuit deux objectifs et entend à la fois :

  • regrouper les exploitants, gestionnaires, animateurs, bénévoles de cinémas itinérants afin de promouvoir la spécificité et le développement de cette action culturelle cinématographique dans sa diversité territoriale ;
  • valoriser et faire reconnaître par les ministères de tutelle, les pouvoirs publics, les collectivités territoriales et les instances professionnelles, l’utilité culturelle, économique et sociale des cinémas itinérants.

L’ANCI organise son assemblée générale annuelle à l’occasion du Festival La Rochelle Cinéma. La centaine d’exploitants itinérants actifs sur l’ensemble du territoire national sont invités à échanger sur différents sujets. Leurs interlocuteurs institutionnels seront à leurs côtés : le Centre national du cinéma, les représentants de l’État, les collectivités territoriales…

Le n° 8 de la lettre Itinérance(s) Ciné sera diffusée à cette occasion et portera sur la diversité des séances en plein air et la réglementation des projections en non-commercial.


Les Doigts dans la prise (DDLP)

L’association Les doigts dans la prise (DDLP) est un collectif indépendant de professionnels des salles de cinéma créé en 2011. C’est également un organisme de formation.

Notre philosophie : la pédagogie interactive et participative, la mise en réseau et les échanges d’expériences, les ateliers do it yourself et la réflexion sur les pratiques, l’expérimentation in vivo et le brainstorming collectif.

Nous sommes basés en Île-de-France mais nous nous déplaçons volontiers en France ou à l’étranger. Les DDLP sont soutenus par la DRAC Ile-de-France.


Fabriquer Aimer Imaginer Réfléchir Ensemble (Le F.A.I.R.E.)

Le F.A.I.R.E. (Fabriquer Aimer Imaginer Réfléchir Ensemble) est un collectif ouvert à tous (spectateurs et professionnels) pour échanger librement, proposer et réfléchir à comment faire exister tous les cinémas.

Comment continuer de faire nos métiers de cinéma ? Le FAIRE est né de cette question qui anime au quotidien tous les secteurs du 7e Art.

Comment partager des films et comment continuer de défendre une certaine idée du cinéma quand il semble de plus en plus difficile de produire, distribuer, montrer et parler de tous les films ? L’exploitation numérique - qui devait faciliter l’accès aux films, en plus d’une offre pléthorique - est devenue un péage où chacun rebat les cartes au détriment des plus fragiles. Distributeurs et salles de cinéma perdent leur identité et leur public, et les spectateurs eux, une véritable diversité, car de plus en plus de films n’ont même plus la chance d’être programmés et vus partout et par tous.

Le FAIRE est une initiative de quatre distributeurs indépendants : ASC Distribution, ED Distribution, Lost Films et Potemkine Films (qui présentera cette année à La Rochelle, le nouveau film d’Ala Eddine Slim : Tlamess).


Le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR)

Le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR) est né en 1991 du désir de différents lieux cinématographiques de se regrouper pour soutenir des films novateurs et singuliers. Le GNCR réunit, à ce jour, plus d’une centaine d’établissements cinématographiques et 15 associations régionales.

Ce réseau de salles constitue un maillage essentiel qui permet à la trentaine de films soutenus par année par notre association de rencontrer leur public. Les salles de cinéma libres et indépendantes sont primordiales aujourd’hui, car elles sont les seules garantes de la diversité cinématographique et sont des véritables lieux d’une expression démocratique de la culture.

Le GNCR est, pour ses membres, un espace permanent d’échanges et de réflexions sur les pratiques et les expériences professionnelles de chacun. À ce titre, et pour souligner son attachement au Festival La Rochelle Cinéma, le GNCR tient son assemblée générale à La Coursive. Enfin, en accord avec le Festival, le GNCR propose à ses adhérents de soutenir des films issus de la sélection « Ici et ailleurs ».


Images en Bibliothèques

Créée en 1989, Images en bibliothèques est une association de coopération nationale pour la diffusion et la valorisation des images animées dans les bibliothèques. Elle apporte aux professionnels les éléments de réflexion et d’anticipation indispensables à l’évolution de leur métier. Images en bibliothèques propose des stages nationaux, répond à des commandes de formations sur le territoire, et organise des journées d’étude et des rencontres professionnelles.

En 2019, une formation est proposée pour la première fois pendant le Festival La Rochelle Cinéma.


Nouvelles Écritures pour le Film d’animation (NEF Animation)

La NEF Animation est une association dédiée à la recherche et à la création dans le domaine du film d’animation. Elle fédère des professionnels de tous horizons : auteurs, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, étudiants, enseignants et médiateurs, ainsi que des institutions.

Son domaine d’action couvre l’aide à la création et à l’émergence de jeunes talents, l’échange d’expériences ainsi que la recherche sur le film d’animation à travers l’organisation de résidences, d’ateliers, de rencontres professionnelles et de colloques internationaux. Elle constitue à ce titre un laboratoire et un lieu d’expertise unique en Europe. Basée à l’Abbaye Royale de Fontevraud, grand site du Val de Loire - Patrimoine de l’Unesco, elle bénéficie du soutien du CNC, de la DRAC et de la Région des Pays de la Loire, ainsi que de l’engagement de nombreux partenaires.

Une collaboration suivie s’est tissée au cours des années avec le Festival La Rochelle Cinéma autour de l’invitation à de grands réalisateurs (Isao Takahata, Koji Yamamura, Théodore Ushev), des rétrospectives (Paul Grimault et compagnie, La Peinture animée, Le Documentaire animé) et des masterclasses.


Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai (SCARE)

L’Atelier des Sorties est un rendez-vous proposé par le SCARE, le Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai et le GIE Direct, groupement de distributeurs Indépendants. Il réunit distributeurs, exploitants et associations de salles afin de favoriser le dialogue entre les professions et l’exposition des films. Il se tient 4 fois par an, à Paris et en régions.

Chaque année, la session de juillet est accueillie par le Festival La Rochelle Cinéma, dans le cadre des Journées de l’ADRC, en partenariat cette année avec l’association CINA, Cinémas Indépendants de Nouvelle Aquitaine. Trois à quatre distributeurs présentent la stratégie de sortie de films sélectionnés par le Festival, inédits ou du patrimoine, les plans de sortie et de communication envisagés, les outils marketing, les partenariats. L’atelier permet d’échanger sur les axes de communication, de répondre aux besoins de chacun, d’élaborer le déploiement des partenariats vers les relais locaux, en vue de préparer l’exposition de ces films en salles et de mieux connaître le travail et les spécificités de chacun.

Le GIE Direct regroupe 22 distributeurs indépendants. Le SCARE représente 400 cinémas adhérents, près de 700 écrans, répartis dans toutes les régions et dans tous types de villes.


LES RENCONTRES TERRITOIRES ET CINÉMA

Territoires et Cinéma regroupe des professionnels du cinéma, des élus territoriaux et des associations. Il se réunit chaque année au Festival La Rochelle Cinéma.

Jusque-ici on considère qu’un film est une œuvre présentée dans une salle de cinéma, donc lorsqu’on parle de culture cinématographique on ne parle que des films qui ont été montrés dans des cinémas. Qu’en est-il et qu’en sera-t-il des œuvres réalisées pour d’autres types d’écrans ? Car ce débat a des incidences économiques mais il a aussi de fortes résonances culturelles.


FESTIVAL DU CINÉMA QUÉBÉCOIS DE BISCAROSSE

L'équipe du Festival du Cinéma Québécois de Biscarosse présente au Festival La Rochelle Cinéma ses journées professionnelles. Tous les professionnels présents au festival sont invités en salle de Réunion de la Coursive le 3 juillet à 14h. Un apéritif convivial est également organisé le 5 juillet au Préau de 17h à 18h30.

La 4ème édition du Festival du Cinéma Québecois de Biscarosse aura lieu du 15 au 20 octobre 2019. Un hommage sera rendu à François Bouvier, et un focus consacré aux peuples autochtones.

 


 

LE FESTIVAL RAYONNE EN CHARENTE-MARITIME

Le festival organise régulièrement des projections dans le territoire de la Charente-Maritime et au-delà : avant-premières en juin avec quelques salles partenaires (cinéma Le Gallia de Saintes, cinéma Le Moulin du Roc à Niort, Cinéma Jean-Eustache à Pessac), projections à l’année. Par ailleurs, le festival s’inscrit dans la programmation du « Festival des festivals » organisé fin août par le département à Surgères.

Avec le soutien du Département de la Charente-Maritime

 


 

LE FESTIVAL DÉVELOPPE DES LIENS AVEC D’AUTRES MANIFESTATIONS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER

À des fins de programmation, pour initier de nouvelles collaborations ou faire partie d’un jury, les membres de l’équipe du festival se rendent, tout au long de l’année, dans d’autres manifestations, en France et à l’étranger. Les responsables de ces festivals sont à leur tour conviés en juillet à La Rochelle. Des accords de partenariats avec plusieurs festivals visent à un échange régulier d’informations sur les productions de l’année, des échanges de programmation et recommandations de films, une promotion mutuelle, des invitations à participer à un jury ou à des rencontres professionnelles : Il Cinema Ritrovato, Bologne (Italie) — New Horizons International Film Festival de Wroclaw (Pologne) — Nordic Film Days Lübeck (Allemagne) — Bergamo Film Meeting (Italie) — Transilvania International Film Festival (Roumanie) — Rendez-vous franco-serbes du cinéma (Belgrade) — Sarajevo Film Festival (Bosnie-Herzégovine) — Festival International de Cine de San Sebastián (Espagne) — Trieste Film Festival (Italie) — Istanbul International Film Festival (Turquie) — Festival Un week-end à l’Est (Paris)

Le FEMA est membre de Carrefour des Festivals.

 


 

LE FESTIVAL COLLABORE AVEC LES CINéMATHèQUES EUROPéeNNES

Des collaborations étroites se sont également développées avec plusieurs cinémathèques, en France et en Europe, permettant au festival d’accéder à des copies rarissimes et aux films de circuler plus largement grâce à des programmations communes d’hommages et de rétrospectives : Cinémathèque française — La Cinémathèque de Toulouse — Cinémathèque Royale de Belgique - Cinematek — Cineteca di Bologna — Institut Lumière (Lyon) — Svenska Filminstitutet (Stockholm).

En 2019, le Festival fête les 50 ans des Archives françaises du film du CNC.

Investi d’une mission de conservation du patrimoine cinématographique depuis 1969, le Centre national du cinéma et de l’image animée, met à disposition des festivals et des cinémathèques ses collections avec l’accord des ayants droit et des déposants qui depuis 50 ans lui ont confié les œuvres majeures de l’histoire du cinéma mondial. Parmi ces œuvres fut retrouvé très récemment le film réputé perdu de Victor Sjöström, Judaspengar (1915), enregistré dans la collection sous son titre français, L’Argent de Judas. Cette copie exploitée en Suisse à la fin des années 1920 avec des intertitres en français et en allemand, témoigne de la circulation des films en Europe longtemps après leur réalisation. Grâce aux documents conservés par le Svenska Filminstitutet daté de 1917, des intertitres en suédois ont pu être reconstitués afin de restituer au public contemporain une œuvre proche de celle présentée alors.

 


 

LE FESTIVAL SE POURSUIT EN VOD

Avec LaCinetek, un site de VOD (vidéo à la demande) consacré aux plus grands films du xxe siècle. Les films proposés sont choisis et présentés par des réalisateurs du monde entier. Chaque réalisateur associé à LaCinetek a composé la liste de ses 50 films de chevet, sa cinémathèque idéale. C’est l’addition de toutes ces listes qui constitue notre catalogue, qui s’agrandit tous les mois grâce à de nouvelles acquisitions et à la liste d’un nouveau réalisateur associé.

L’objectif de LaCinetek est de rendre accessibles sur Internet des films qui ne seraient pas visibles autrement et de transmettre notre passion du cinéma. Actuellement, plus de 950 films décisifs du xxe siècle sont disponibles dont plus de 250 films inédits en Vidéo à la Demande.

La première séance du ciné-club de la Cinetek aura lieu au FEMA avec Suspiria en présence de Dario Argento et en collaboration avec Le Monde.

Avec ArteKino, première offre numérique gratuite, multilingue et participative entièrement dédiée au cinéma européen et disponible sur l’ensemble du territoire européen. Développé par ARTE en partenariat avec Festival Scope, ArteKino vise à permettre à une large audience européenne de découvrir la richesse et la diversité de la production cinématographique européenne.

La 4e édition du ArteKino Festival aura lieu du 1er au 31 décembre 2019 ; 10 œuvres cinématographiques européennes récentes seront proposées au public en 10 langues dans 45 pays européens.

Le FEMA programme Flesh Memory en présence de Jacky Goldberg, sélectionné au Festival ArteKino 2018, en présence de Jacky Goldberg.

Restons en contact

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informés pendant le festival et durant toute l'année

En remplissant ce formulaire, vous nous autorisez à conserver votre adresse email pour vous envoyer des informations sur le FIFLR par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription des newsletters.

CAPTCHA
Filtre anti-spam