Un été chez grand-père

Hou Hsiao-Hsien

Taïwan — fiction — 1984 — 1h33 — couleur — vostf

Titre original Dong dong de jia qi Scénario Chu Tien-wen, Hou Hsiao-hsien Image Chan Kwen-hou, Mark Lee Ping-bin Montage Liao Ching-song Production Marble Film Productions Source City Films, Cinematek Interprétation

Koo Chuen, Wang Chi-kwang, Mei Fong, Lin Hsiao-ling

Leur mère étant à l’hôpital, deux enfants quittent Taipei et vont passer quelques semaines chez leur grand-père, médecin dans un petit village de campagne. Un été lumineux, gorgé de soleil et de rires. En apparence seulement, car le monde des adultes se révèle aux enfants, tandis que celui de l’enfance insouciante s’éloigne peu à peu.

« Ce film, aux images composées comme des estampes et chargées d’une douce mélancolie, est sans doute largement autobiographique. Le réalisateur a, en effet, perdu son père à l’âge de son jeune héros et sa mère peu après. Par sa description délicate d’une famille traditionnelle, Un été chez grand-père évoque le Japonais Ozu et, par la peinture de la demeurée débordante d‘amour, le Kurosawa de Dodeskaden. »

Joshka Schidlow, Télérama, 14  décembre 1988