Les films programmés

Hommages

Rétrospectives

Greta Garbo

Le nouveau cinéma indien

D'hier à aujourd'hui

Rééditions

De grands films du passé, récemment réédités.

Restauration

De grands films du passé, récemment restaurés.

Portraits de cinéastes

Ici et ailleurs

Avant-premières

Inédits

Courts métrages

Visages d'Europe

La collection « Visages d’Europe » propose une rencontre avec des gens anonymes partout en Europe, en faisant de cette rencontre un moment simple, sobre, mais rigoureusement filmé et fondé sur le lien. Peu à peu, une personnalité originale et attachante se révèle. C’est juxtaposés les uns aux autres que les films de la collection composent un portrait, forcément composite, forcément changeant, de l’Europe telle qu’elle se vit, se raconte et se projette aujourd’hui.

Musique et cinéma

Autour de Georges Delerue

Animation Jean Rubak : Petite suite pour films et cordes

Films d’animation et musique ancienne

La Belle Équipe est un ensemble de musiciens (violons, alto, violoncelle, clavecin), de cultures, d’âges et d’horizons divers qui se propose de faire partager des moments de musique  hors des lieux et des structures habituellement dédiés aux concerts : lieux publics ou domiciles particuliers… Ses programmes (le plus souvent consacrés à des oeuvres des XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles) privilégient des oeuvres méconnues et s’adressent à des publics quelquefois négligés. C’est l’occasion pour les musiciens de présenter cesoeuvres, de les  commenter et d’établir avec les auditeurs un contact débarrassé de tout formalisme. En somme, retrouver un rapport à la musique qui existait avant l’enregistrement sonore : si on veut  ntendre de la musique, il faut la jouer soi-même ou faire venir des amis musiciens ! 

Chaque film est ponctué d’œuvres musicales interprétées par La Belle Équipe.
• Ouverture et Suite (ouverture, rondeau, passepieds, sarabande, écho, passacaille, menuets) de G. P. Telemann.
• Suite (ouverture, fugue, sarabande) de J. Ducros.
• Sinfonia pour cordes (allegro, larghetto,giga) de J. F. Gossec.

Durée totale du programme (films et musiques) : 1h30mn

Programmation enfants

Pour les tout-petits

À partir de 3 ans.

En partenariat avec :

Jardin Bio  Léa Nature

Rossini pour les petits

À partir de 4 ans.

Emanuele Luzzati et Giulio Gianini
Adaptation de trois airs d’opéra du grand compositeur italien au monde merveilleux du dessin animé, pour les petits et les grands. Emanuele Luzzati (Gênes, 1921 – 2006) était un artiste doué de multiples talents. Il fut tour à tour scénographe, costumier, illustrateur, écrivain, peintre, décorateur, céramiste et cinéaste d’animation. Il a, entre autres, illustré Les Fables des frères Grimm, Candide de Voltaire, Pinocchio de Collodi, Alice au pays des merveilles et Peter Pan. Son film Polichinelle a concouru aux Oscars en 1974. Un musée lui est consacré à Gênes, sa ville natale, en Italie.

La pie voleuse
L’histoire de trois rois chasseurs qui, n’ayant rien d’autre à faire, déclarent la guerre aux oiseaux. Mais ils ne perdent rien pour attendre et une pie leur donnera bien du fil à retordre.

L’Italienne en Algérie
Isabelle et Lindoro naviguant depuis Venise font naufrage sur les côtes d’Algérie. Isabelle est enlevée par les hommes du Sultan qui tombe amoureux d’elle. C’est ensuite toute une histoire pour reprendre la mer et rentrer au pays…

Polichinelle
L’histoire de trois rois chasseurs qui, n’ayant rien d’autre à faire, déclarent la guerre aux oiseaux. Mais ils ne perdent rien pour attendre et une pie leur donnera bien du fil à retordre.

 

En partenariat avec :

Jardin Bio  Léa Nature

Des histoires d'animaux

À partir de 5 ans.

En partenariat avec :

Jardin Bio  Léa Nature

L'ours et le magicien

À partir de 4 ans.

Ce programme, qui vient de Lettonie, est composé de trois courts métrages d’animation de marionnettes. Leurs auteurs ont aussi créé Munk et Lemmy montré au festival en 2003 et Des animaux fous fous. Les artistes du Studio AB de Riga travaillent à la main et animent les marionnettes image par image. Il faut près de 8mois pour réaliser 10minutes de film ! Depuis plus de 50 ans, le Studio AB a produit près de 150 films.

En partenariat avec :

Jardin Bio  Léa Nature

Le festival à l'année

Résidence Valérie Mréjen

En résidence

À La Rochelle en 2009, puis à Mireuil en 2010, Valérie Mréjen a prolongé une collaboration étroite et régulière avec le festival. Depuis 2002, date à laquelle nous lui avions rendu  hommage, elle a présenté ses films à La Rochelle, au fur et à mesure où elle les tournait, au point que pour nous, elle fait véritablement partie de l’équipe du festival…

Née à Paris en  1969, Valérie Mréjen est diplômée de l’École d’Art de Cergy-Pontoise. Plasticienne, photographe, écrivain, elle multiplie les moyens d’expression pourmieux explorer les possibilités du  langage. Ses vidéos et courts métrages sont souvent inspirés de souvenirs, d’événements quotidiens, de détails cruels et burlesques de l’existence, de lieux communs, de malentendus.  Elle y mêle divers types de récits rapportés ou vécus qu’elle réécrit et réarrange, avant de les mettre en scène avec des comédiens ou des non professionnels de son entourage.  Valérie Mréjen est également l’auteur de trois récits parus aux éditions Allia : Mon grand-père (1999), L’Agrume (2000), et Eau sauvage (2003). Elle vient de terminer le tournage de son  premier long métrage de fiction.

Filmographie

1997 Bouvet (vidéo) • Une noix (vidéo) • Michèle et Aurore (vidéo) • Comment aider son mari à réussir dans la vie (vidéo) • Il a fait beau (vidéo)
2001 La Défaite du rouge-gorge (cm)
2002 Oops (vidéo) • Portraits filmés (vidéo) • Chamonix (cm)
2003 Ritratti (vidéo)
2004 Pork and Milk (doc)
2007 Philippe (doc) • Bulles (vidéo)
2008 Ils respirent (vidéo) • Capri (vidéo) • Voilà c’est tout (vidéo) • Hors saison (vidéo) • Valvert (doc)
2009 Action = militantes (vidéo)
2010 Journal d’un festivalier indécis et perpétuellement partagé (vidéo) • Avenue de Moscou, Mireuil (vidéo)

 

Festival 2009

Depuis 3 ans, en partenariat avec le Centre Intermondes, le Festival accueille chaque année un vidéaste en résidence. Pendant son séjour rochelais, il vit le Festival à son propre tempo, multiplie les rencontres, écrit et tourne. Aucune contrainte thématique, aucune figure imposée. Le film est montré l’année suivante au Festival. Après Laëtitia Bourget en 2007, Pierre-Yves Borgeaud en 2008, Valérie Mréjen sera avec nous cette année.

Résidence Andrew Kötting

Klipperty klopp
Filmé par Leila Mcmillan (ma collaboratrice et ma maîtresse) avec 8 bobines Super 8, c’est peut-être le premier film que j’ai réalisé. C’est une oeuvre post-punk de sensibilité païenne, mêlant bestialité et sodomie à une énergie débordante, qui combine une action frénétique dans le cadre d’un pré avec un récitatif enregistré en une seule prise et des chansons. Film aux accents beckettiens, il naît en réaction à la préciosité de la tradition du Land Art.

Edgelands Tagadada
Note d’intention. Au début de l’été 2010, dans le tohu-bohu et le chaos de la Coupe du Monde, je me rendrai à La Rochelle où je tenterai de « documentariser » la psyché de la ville ainsi ue sa géographie. Pour m’aider dans cette tâche, j’aurai pour complices Sebastian Edge et sa « fourgonnette noire ». Nous utiliserons d’anciennes techniques photographiques pour tenter de saisir l’essence même du « lieu ». Les sons du passé résonneront à nouveau et nous serons constamment à l’affût du riche patrimoine qui y foisonne.