Harun Farocki

Cinéaste, Allemagne (1944-2014)

Né en 1944 à Novy Jicín en Tchécoslovaquie, annexée à l’époque par l’Allemagne, Harun Farocki réalise plus de 120 films et installations. Il est également critique et théoricien des images. Il étudie à la Deutsche Film und Fernsehakademie à Berlin. Il est d’abord réalisateur et édite la revue Filmkritik dans laquelle il développe, entre 1974 et 1984, une importante réflexion théorique sur l’image. Des rétrospectives de ses films ont lieu à la Galerie nationale du Jeu de Paume (1995), au Musée d’art contemporain de Barcelone (2004) et à la Cinémathèque de Vienne (2006). Il est professeur à l’Université de Californie à Berkeley de 1993 à 1999 et professeur invité à l’Académie des beaux-arts de Vienne.

 

Filmographie sélective

Les Mots du président Die Worte des Vorsitzenden (cm, 1967) —

Feu inextinguible Nicht löschbares Feuer (cm, 1969) —

Colère contre les images Der Ärger mit den Bildern (doc, 1973) —

Entre deux guerres Zwischen zwei Kriegen (1977) —

Industrie et Photographie Industrie und Fotografie (doc, 1979) —

Le Vietnam nous appartient Etwas wird sichtbar (1982) —

Une image Ein Bild (doc, 1983) —

Peter Lorre Le Double Visage Peter Lorre Das Doppelte Gesicht (doc, 1984) —

Comme on le voit Wie man sieht (doc, 1986) —

Images du monde et Inscription de la guerre Bilder der Welt und Inschrift des Krieges (doc, 1988) —

La Vie RFA Leben BRD (doc, 1990) —

Vidéogrammes d’une révolution Videogramme einer Revolution (coréal. Andreï Ujica, doc, 1992) —

Section Schnittstelle (cm, 1995) —

Apprendre à se vendre Die Bewerbung (doc, 1996) —

The Expression of Hands Der Ausdruck der Hände (cm, 1997) —

Rien sans risque Nicht ohne Risiko (doc, 2004) —

En sursis Aufschub (cm, doc, 2007) —

Sauerbruch Hutton Architekten (doc, 2013)