Catégorie : Texte catalogue

Stop motion : de nouveaux horizons

Lancé sur le devant de la scène par Tim Burton (L’Étrange Noël de Monsieur Jack), Nick Park (Wallace et Gromit) et Wes Anderson (Fantastic Mr Fox), le stop motion repose sur une technique simple et mystérieuse à la fois : vieille comme le cinéma lui-même, elle consiste à donner l’illusion du mouvement et de la… Lire la suite »

Sous le ciel des réalisatrices

La Semaine de la Critique est heureuse de célébrer sa 60e édition et d’inaugurer les différents hommages et programmations liés à cet événement au Festival La Rochelle Cinéma, quelques jours avant que ne se tienne, une fois n’est pas coutume, la Semaine de la Critique en juillet au Festival de Cannes. La Semaine de la… Lire la suite »

Sigourney Weaver, amazone

Rares sont les actrices dont la renommée repose sur une saga. Encore plus rares sont les sagas dont le destin tient entre les mains d’une actrice. C’est le cas de la franchise Alien, née d’un chef d’œuvre réalisé par Ridley Scott en 1979, et qui en quatre films aura donné naissance à deux monstres de… Lire la suite »

Michael Cimino, un idéaliste inconsolable

La grande fête de mariage qui ouvre Voyage au bout de l’enfer s’achève par un étrange rituel, une sorte de jeu potache mêlant superstition et communion collective où les mariés, enivrés, croisent leur bras et font boire à l’autre une coupe de vin, en veillant à ne pas en renverser le contenu. Vu de loin,… Lire la suite »

L’enfance-cinéma dans les années 1920

Dans le dernier plan du Kid, la porte de la maison des riches se referme sur le Vagabond et le Kid, son modèle réduit. Happy end ? Pas si sûr. En 2002, j’étais allé filmer Kiarostami chez lui, à Téhéran, pour parler du Kid qu’il n’avait pas revu depuis ses 14 ans. Dans notre échange,… Lire la suite »

Rétrospective Maurice Pialat

Il y a dix-huit ans, au moment de sa mort, toute une génération de jeunes cinéastes s’était alignée dans son sillage, réalisant que Maurice Pialat était un père de cinéma majuscule. Après avoir regretté toute sa vie d’avoir débuté tardivement et raté le train de la Nouvelle Vague, Pialat se voyait finalement reconnu comme une… Lire la suite »

Rétrospective René Clément

Spectateur insatiable depuis l’enfance, René Clément décide très tôt de faire du cinéma, et réalise dès 1931 le dessin animé César chez les Gaulois. S’ensuivront une kyrielle de courts et de moyens métrages où il travaille comme opérateur et réalisateur, dont L’Arabie interdite (1938) tourné au Yémen en caméra cachée et en couleur, et Ceux… Lire la suite »

Roberto Gavaldón et le mélodrame noir mexicain

Roberto Gavaldón est l’un des réalisateurs les plus polémiques et difficiles à classifier dans l’âge d’or du cinéma mexicain, une période très prolifique située entre 1935 et 1955, pendant laquelle sont tournées des œuvres aussi emblématiques que Vámonos con Pancho Villa (Fernando de Fuentes, 1935), Ahí está el detalle (Juan Bustillo Oro, 1940), Enamorada (Emilio… Lire la suite »

Rétrospective Roberto Rossellini

Dans un siècle qui, avec le nazisme, a détruit la croyance même en l’être humain, Roberto Rossellini a réinventé le cinéma moderne en plaçant, au cœur de la mise en scène néoréaliste, une idée de l’homme, et en faisant reposer son style sur une éthique : « Je me suis donné deux objectifs. D’abord, la… Lire la suite »

Gabriel Yared, compositeur voyageur

Il y a dans la position de Gabriel Yared une intégrité, une rectitude qui amène au constat suivant : c’est un compositeur qui n’écrit pas par fonction mais par conviction. Pour apporter son éclairage musical, sa lumière à un film, il lui faut un minimum d’affinités avec le metteur en scène, avec le sujet et… Lire la suite »