Presse & Professionnels

 
 

Rencontres professionnelles 2016

 

LES JOURNÉES PROFESSIONNELLES ADRC, les mercredi 6 et jeudi 7 juillet 2016

L’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC), présidée par le cinéaste Christophe Ruggia, est forte de plus de 1000 adhérents représentant l’ensemble  des secteurs impliqués dans la diffusion du film : réalisateurs, producteurs, exploitants, distributeurs et programmateurs, mais aussi les collectivités territoriales. 

Créée par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma (ADRC) remplit deux missions complémentaires en faveur du pluralisme et de la diversité cinématographique, en lien étroit avec le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) : 

  • le conseil et l’assistance pour la création et la modernisation des cinémas, 
  • le financement et la mise en place de circulations d’une pluralité de films pour les cinémas de tous les territoires. 

Depuis 1999, l’ADRC œuvre également pour une meilleure diffusion du patrimoine cinématographique. Avec un fonds de plus de 500 films, qui ne cesse de s’étoffer, son département Patrimoine permet chaque année, aux côtés des distributeurs, la circulation de grands classiques du Septième Art dans plus de 600 cinémas. 

Ses actions dans ce domaine concernent également l’édition de documents pour les publics et les salles, le déplacement d’intervenants, la diffusion de ciné-concerts, des animations pour le Jeune Public et une fonction de centre de ressources au bénéfice des professionnels.

Pour la douzième année, l’ADRC et Le Festival International du Film de La Rochelle s'associent et proposent deux journées professionnelles consacrées à la diffusion et à l'accompagnement des films en salles.

Télécharger le programme en pdf

 

adrc


L'ATELIER DES SORTIES, en collaboration avec l'ADRC, le jeudi 7 juillet de 15h30 à 17h30

Réflexion et échange entre distributeurs et exploitants sur les stratégies de sortie de films présentés en avant-première.

Ce rendez-vous est proposé tous les deux mois par les distributeurs indépendants du groupement Direct et le SCARE, Syndicat des Cinémas d’Art de Répertoire et d’Essai, dans une démarche de dialogue et d’échanges entre deux professions pour favoriser l’exposition des films en salles.

Il permet de découvrir les stratégies de programmation, les outils marketing et les partenariats de 4 à 5 films inédits, avec pour objectif d’échanger entre distributeurs et exploitants sur les axes de communication, de répondre aux besoins de chacun, de s’appuyer sur des réseaux locaux en vue de préparer l’exposition de ces films en salles, de mieux connaître le travail et les spécificités de chaque distributeur. 

L’Atelier des sorties de juillet est accueilli par le Festival de la Rochelle autour de films de la sélection. Il s’inscrit pour la première fois cette année dans le cadre des journées ADRC et inclura la présentation de la stratégie de sortie d’un film de répertoire.

Le SCARE est le Syndicat National des Cinémas d’Art et d’Essai. Il regroupe plus de 370 cinémas avec 670 écrans répartis dans toutes les régions de France, à Paris et sa périphérie, dans les grandes villes, villes moyennes ou petites et zones rurales.

Le GIE Direct regroupe 24 distributeurs indépendants.

Programme et inscriptions : www.atelier-des-sorties.com

 


LES PREVISIONNEMENTS DU GROUPEMENT NATIONAL DES CINEMAS DE RECHERCHE, le vendredi 8 juillet (14h, 17h et 22h) et samedi 9 juillet (10h)

Avec le soutien du CNC, le Groupement National des Cinémas de Recherche, est né en 1991 du désir de différents lieux cinématographiques de se regrouper pour soutenir des films novateurs et singuliers. Le GNCR réunit, à ce jour, 400 établissements cinématographiques, et 11 associations régionales.

Ce réseau de salles constitue un maillage essentiel qui permet aux films soutenus par le GNCR de rencontrer leur public. L’existence d’un cinéma libre et indépendant est primordiale aujourd’hui ; c’est pourquoi les membres du GNCR se regroupent autour d’une certaine idée du cinéma et la défendent. Le GNCR est, pour ses membres, un espace permanent d’échanges et de réflexions sur les pratiques et les expériences professionnelles de chacun. Dans ce lieu d’initiatives et d’expérimentation collective, les membres cherchent à réinventer la salle de cinéma et son rapport au public. 

Le Groupement National des Cinémas de Recherche et ses adhérents affirment quotidiennement leur engagement :

  • par le soutien aux œuvres singulières et novatrices, aux cinématographies peu diffusées, aux documentaires, aux courts & moyens métrages,
  • par la découverte de jeunes auteurs et de premiers films,
  • par leur intérêt pour toutes les nouvelles formes de création au carrefour du cinéma, de la vidéo, du numérique et des arts plastiques,
  • par leur souci de s’adapter aux nouveaux modes de diffusion,
  • par un accompagnement des œuvres les plus fragiles au sein de salles indépendantes aux lignes éditoriale fortes et constantes, pour bâtir une réflexion collective dans des partenariats forts et créatifs avec l’ensemble des acteurs du cinéma indépendant.

Télécharger le programme en pdf

Télécharger la fiche d'avis sur les films en pdf

 


LE PRIX JEAN-LESCURE DES CINÉMAS ART ET ESSAI, le samedi 9 juillet à 19h45

Le Prix Jean-Lescure des cinémas Art et Essai distinguera le film de la saison (sorti en France entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016) le plus apprécié par les exploitants Art et Essai.

Ce nouveau prix est une initiative de l’AFCAE, Association Française des cinémas Art et Essai. A partir d’une pré-sélection de 30 titres établie par le conseil d’administration de l’association, ce sont les 1100 cinémas adhérents à l’AFCAE qui, par leur vote, désigneront le film lauréat du Prix Jean-Lescure.

Le double objectif de ce prix est, d’une part, de récompenser une œuvre remarquable par une seconde vie dans les centaines de salles Art et Essai qui souhaiteront le reprogrammer au cours de l’été 2016 et, d’autre part, de valoriser le réseau Art et Essai français, sans équivalent dans le monde, par sa densité sur le territoire et la diversité des films programmés.

Jean Lescure (1912-2005), ancien résistant et homme de lettres, à la fois écrivain, poète, essayiste et peintre, fit de l’Alcazar la première salle art et essai de banlieue. En 1955, il fut l’un des fondateurs de l’AFCAE (6 cinémas en 1955 ; plus de 1100 aujourd’hui), association qu’il présida jusqu’en 1992.

Tout comme le Festival international du Film de la Rochelle, l’AFCAE défend  depuis plusieurs décennies la diffusion d’œuvres cinématographiques singulières, originales, venues du monde entier, qui participent à la découverte d’auteurs, à une meilleure connaissance du monde et à l’épanouissement des spectateurs. Cette vocation et cette passion communes justifient pleinement le choix du Festival de La Rochelle comme lieu d’annonce et de projection du premier film lauréat du Prix Jean-Lescure des Cinémas Art et Essai.

 

   


L’ACID

L’ACID, Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion, est une association de cinéastes qui depuis 1992 soutient la diffusion en salles de films indépendants et oeuvre à la rencontre entre ces films, leurs auteurs et le public.

La force du travail de l’ACID repose sur son idée fondatrice : le soutien par des cinéastes de films d’autres cinéastes, français ou étrangers.

Chaque année, les cinéastes de l’ACID accompagnent une trentaine de longs métrages, fictions et documentaires, dans plus de 300 salles indépendantes et dans les festivals en France et à l’étranger.

Parallèlement à la promotion des films auprès des programmateurs de salles, au tirage de copies supplémentaires et à l’édition de documents d’accompagnement, l’ACID renforce la visibilité de ces films par l’organisation de nombreux événements.

Plus de 350 débats, lectures de scénarios, concerts, dans des salles françaises, des festivals et des lieux partenaires à l’étranger offrent ainsi la possibilité aux spectateurs de rencontrer les cinéastes et les équipes des films soutenus.

L’ACID est présente chaque année au Festival International du Film de La Rochelle avec deux ou trois films soutenus, programmés dans la section « ici et ailleurs ».

 


L'assemblée générale de l'ACOR

Comme chaque année au festival de la Rochelle, l'ACOR (Association des cinémas de l'ouest pour la recherche) organise son Assemblée générale et son Conseil d'administration annuels. Ces réunions sont réservées aux adhérents de l'ACOR.

Créée en 1982, l’ACOR est une association inter-régionale implantée dans six régions de l’ouest de la France – Haute-Normandie, Basse-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre et Poitou-Charentes. Elle regroupe des structures (cinémas privés ou publics, pour la plupart labellisés « recherche » et associations) tournées vers la défense de l’art et essai et de la recherche dans le cinéma. L'ACOR a pour principal objectif la mise en œuvre, seule ou en collaboration avec des partenaires extérieurs, de pratiques communes de programmation, d'animation et de promotion des films, destinés à favoriser la découverte de nouveaux spectateurs et la rencontre des publics avec des œuvres cinématographiques et audiovisuelles variées et de qualité. Dans ce cadre, elle défend la diversité culturelle, et combat tout ce qui lui paraît susceptible de porter atteinte:  à l'accès aux salles, c'est-à-dire aux usagers, des films les plus fragiles économiquement ; à l'accès des salles art et essai et recherche aux films art essai forts économiquement ; à la pérennité des salles art et essai et recherche.

 


Rencontres Nationales Lycéens et apprentis au cinéma, du mercredi 6 au vendredi 8 juillet

Chaque année, les rencontres nationales réunissent les coordinateurs régionaux et les partenaires du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma pour un temps d’échange et de réflexion autour de cette action.
Cet évènement est organisé par le CNC, le Rectorat de Poitiers et des coordinations régionales du dispositif. Il est accueilli par le Festival de la Rochelle et le lycée Jean Dautet.

Lycéens et apprentis au cinéma est un dispositif scolaire qui s'inscrit dans la politique de sensibilisation et d'éducation artistique du jeune public conduite par le CNC et le Ministère de l’Education Nationale. Il s'adresse aux élèves des lycées d'enseignement général et professionnel, publics et privés, des lycées agricoles et des centres de formation des apprentis (CFA). Dans ce cadre, les lycéens et les apprentis découvrent des œuvres cinématographiques lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. Grâce au travail pédagogique d'accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels, ils se constituent les bases d'une culture cinématographique.

Le dispositif compte aujourd’hui plus de 280 000 élèves et apprentis inscrits ainsi que 10 000 enseignants.

 


LES RENCONTRES TERRITOIRES ET CINEMA, le samedi 2 juillet à 14h30

Territoires et Cinéma regroupe des professionnels du cinéma, des élus territoriaux et des associations.
Territoires et Cinéma se réunit chaque année à La Rochelle.
En 2016, le thème retenu est "les réseaux sociaux".

www.territoires-cinema.fr


Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook