Festival 2017

 
 

Actions dans les quartiers

Parallèlement au travail de programmation et d’organisation classique qui constitue le cœur de son activité, le Festival International du Film de La Rochelle mène, depuis de nombreuses éditions, un ensemble d’actions pédagogiques à l’année et aussi, bien sûr, pendant la manifestation. À travers diverses collaborations, il contribue à la sensibilisation des jeunes spectateurs et offre un accès privilégié aux pratiques cinématographiques à ceux qui en sont habituellement privés. Carrefour professionnel, il favorise l’échange par de nombreuses rencontres aménagées tout au long des dix jours du Festival.

 

IMPLICATIONS DANS LES QUARTIERS DE L’AGGLOMÉRATION ROCHELAISE

En partenariat avec le dispositif « Passeurs d’images »

Le Festival s’implique dans ce dispositif qui vise à favoriser l’accès aux pratiques cinématographiques et à l’éducation à l’image de ceux qui en sont habituellement privés, en invitant les habitants des quartiers excentrés à des projections du Festival, en s’associant à des projections plein air organisées dans les quartiers pendant la manifestation.

 

En partenariat avec le réseau des MÉDIATHÈQUES de la Ville de La Rochelle

À l’année, en partenariat avec les médiathèques municipales, le Festival propose des séances dans plusieurs quartiers de l’agglomération rochelaise (Villeneuve, Laleu-La Pallice, Mireuil). Les projections sont ouvertes à tous et suivies d’échanges autour du film. Elles permettent au Festival d’aller à la rencontre de ce public et de lui faire découvrir des cinématographies singulières et de qualité.

 

Atelier d’écriture et de réalisation

« Le Corps de la ville », projet interquartiers intergénérationnel (Mireuil, Villeneuve-les-Salines, Port Neuf) Le Festival accompagne pour la troisième année le projet du réalisateur Nicolas Habas, Le Corps de la ville, web série vidéo/danse contemporaine, entièrement tournée dans l’espace public. Le concept de la web série est simple : un lieu dans la ville, un ou plusieurs danseur(s), un film de 2 à 4 minutes maximum. Chaque épisode est tourné dans un lieu unique et à chaque fois différent. Plusieurs villes accueillent la série : Lyon, La Rochelle, Berlin, Ljubljana… Le Corps de la ville explore le patrimoine architectural du quotidien, les espaces oubliés et délaissés, les donnant à voir différemment.

Le projet intègre un important volet médiation avec la mise en place d’ateliers de création collective avec des publics amateurs. Les films s’appuient sur les corps des danseurs, mais également sur la mise en valeur des espaces urbains anciens comme contemporains. La particularité de la saison 3 est son caractère intergénérationnel : les élèves en option Danse du lycée Dautet ont partagé le « plateau » avec des pensionnaires de l’EHPAD Le Plessis et des jeunes danseurs du quartier de Mireuil et de Port-Neuf. Ces ateliers, encadrés par Nicolas Habas et plusieurs chorégraphes, interrogent notre rapport à l’espace urbain dans des quartiers en pleine mutation. Les films sont ensuite intégrés à la web série, au même titre que les autres épisodes. Ils sont tous mis en ligne sur la plateforme www.lecorpsdelaville.com En collaboration avec plusieurs structures associatives rochelaises et le studio Un Poil Court, le Festival a souhaité être opérateur culturel du « Corps de la ville » pour son volet rochelais et coordonner l’ensemble du dispositif sur place. La musique originale des épisodes rochelais a été composée par Pierre Bertrand, enregistrée et post-produite au studio L’Alhambra de Rochefort grâce à un partenariat avec Cristal Publishing.

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, d’ENGIE, de la fondation Fiers de nos quartiers, du CGET, de la Communauté d’agglomération de La Rochelle, du Groupe hospitalier La Rochelle-Ré-Aunis et du lycée Dautet En collaboration avec le studio Un Poil Court, l’option Danse du lycée Dautet, l’EHPAD Le Plessis, Lucarte Danse, Cristal Publishing, la Maison de quartier et le Service de traitement des eaux de Port-Neuf

 

Tournage du Corps de la Ville 2017

 

Atelier de création documentaire à Villeneuve-les-Salines

Le Festival intervient dans ce quartier depuis 2010. En 2017, en concertation avec différentes associations, le Festival a mobilisé une vingtaine de jeunes habitants autour du documentaire de Vincent Lapize. Grâce à cet atelier, ils ont pu découvrir les rudiments des métiers de techniciens du cinéma et de l’audiovisuel et être initiés aux différentes phases d’écriture et de réalisation d’un film documentaire.

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine, du Commissariat Général à l’Égalité du Territoire, de la Communauté d’agglomération de La Rochelle et de la fondation Fiers de nos quartiers En collaboration avec l’ADEI 17, le Collectif des associations de Villeneuve-les-Salines, Horizon Habitat jeunes, la Mission locale (Garantie jeunes), le centre social de Villeneuve-les-Salines, la Médiathèque et la Ludothèque de Villeneuve-les-Salines et le Comptoir

 

PROJECTIONS HORS LES MURS

Le Festival organise régulièrement des projections dans le territoire de la Charente-Maritime : avant-premières en juin avec quelques salles partenaires (cinéma Le Gallia à Saintes, L’Éden à Saint-Jean-d’Angély en présence des cinéastes), un cycle de projections / rencontres en partenariat avec le Conseil Départemental autour du thème « Musique et cinéma », en novembre. Par ailleurs, le Festival s’inscrit dans la programmation du « Festival des festivals » organisé fin août par le département.

Avec le soutien du Conseil Départemental de la Charente-Maritime

Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook