Le festival à l'année

Festival 2017

 
 

Collaborations avec le milieu étudiant

Parallèlement au travail de programmation et d’organisation classique qui constitue le cœur de son activité, le Festival International du Film de La Rochelle mène, depuis de nombreuses éditions, un ensemble d’actions pédagogiques à l’année et aussi, bien sûr, pendant la manifestation. À travers diverses collaborations, il contribue à la sensibilisation des jeunes spectateurs et offre un accès privilégié aux pratiques cinématographiques à ceux qui en sont habituellement privés. Carrefour professionnel, il favorise l’échange par de nombreuses rencontres aménagées tout au long des dix jours du Festival.

 

Avec l’UNIVERSITÉ de La Rochelle

Depuis 2005, le Festival propose des conditions d’accès privilégiées pour les étudiants rochelais possesseurs du Pass Culture. Des projets en lien avec les différents enseignements universitaires ont été mis en œuvre au cours de l’année 2016-2017 : dans le cadre du festival « Les étudiants à l’affiche », projection des Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch d’Anne Linsel et Rainer Hoffmann suivie d’un temps d’échange autour de la transmission en danse, travaux d’étudiants autour de la danse, séances d’information et de présentation de la programmation au Kiosque de la bibliothèque universitaire.

En partenariat avec l’université de La Rochelle - Espace Culture et le Centre Chorégraphique National de La Rochelle

 

Avec l’EESI (École Européenne Supérieure de l’Image d’Angoulême)

Depuis 2006, la bande annonce du Festival, diffusée sur les chaînes du bouquet CINÉ+, sur le site internet du Festival ainsi que dans les salles de cinéma en Région et à Paris, est réalisée par un groupe d’étudiants de l’École Européenne Supérieure de l’Image d’Angoulême, dans le cadre de leur cursus.

En partenariat avec l’EESI et TRAFIC Image

 

Avec le CRÉADOC et l’EMCA

Le Festival diffuse certains courts métrages coréalisés par les étudiants du CRÉADOC (Master Documentaire de création) et ceux de l’EMCA (École des Métiers du Cinéma d’Animation) d’Angoulême. Pour la 5e année en 2017, des étudiants du CRÉADOC participent activement au Festival en filmant les rencontres quotidiennes avec les cinéastes et en réalisant de courts sujets de leur choix.

 

Avec l’EMCA

Encadrés par deux intervenants, intervenants à l’EMCA, 4 étudiants de l’école ont coréalisé, avec les détenus de la Maison Centrale de Saint-Martin-de-Ré, 4 courts métrages d’animation documentaire entre janvier et avril 2017.

 

Ciné-concert avec les lycéens sur un film de C.T. Dreyer / Atelier de documentaire animé avec l’EMCA et les détenus de Saint-Martin-de-Ré 2017

 

Avec l’abbaye de Saint-Jean-d’Angely

Le Festival s’associe à Nouvelles Écritures pour le Film d’Animation (NEF Animation), nouvel outil mis en œuvre par l’abbaye de Saint-Jean-d’Angely, dont l’objectif est de soutenir la diffusion, la recherche créative et la formation dans le domaine du cinéma d’animation.

 

Avec le CONSERVATOIRE de Musique et de Danse de La Rochelle

Depuis 2012, le Festival propose chaque année aux élèves de la classe ciné-concert un accompagnement pédagogique sur la musique appliquée à l’image: atelier ciné-concert restitué pendant le Festival, à La Coursive et à l’EHPAD Le Plessis de La Rochelle, des master-classes.

En partenariat avec le Conservatoire de Musique et de Danse de La Rochelle

 

CultureLab

Le Festival propose chaque année à 10 étrangers de 18 à 30 ans un dispositif de découvertes et d’expérimentations professionnelles dans le domaine du cinéma: rencontres avec des cinéastes, des distributeurs, des journalistes, des critiques, des membres de l’équipe, accès à toute la programmation du Festival avec un accompagnement spécifique, travail de restitution sur un blog.

En collaboration avec l’Auberge de Jeunesse de La Rochelle et le réseau des alliances françaises

 

Le groupe CultureLab 2016 : 6 nationalités représentées

 

Avec l’UNIVERSITÉ de la Sorbonne-Nouvelle / Département Cinéma & Audiovisuel

Chaque année, un groupe d’étudiants en cinéma est sélectionné sur dossier pour participer au Festival: accès à l’ensemble de la programmation, rencontres professionnelles, ateliers.

En partenariat avec l’UFR Arts & Médias de l’université de la Sorbonne Nouvelle - Paris 3

 

Avec la FÉMIS (École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son)

Le Festival invite 7 étudiants du cursus Distribution/ Exploitation de la Fémis en les impliquant, dans le cadre de cette formation, dans son organisation. Chacun d’eux sera amené à présenter une séance de son choix et à animer une rencontre après le film.

En partenariat avec la Fémis, département Distribution/ Exploitation

 

Avec l’ESGCI (École Supérieure de Gestion et de Commerce International) de Paris

Pour valider l’un de leurs modules, une trentaine d’étudiants réfléchissent à de nouvelles stratégies partenariales du Festival. Ils conçoivent notamment, par groupes de 4, un dossier de mécénat du Festival. Ces différents travaux sont présentés devant un jury. Les étudiants sont ensuite accrédités pendant le Festival.

En collaboration avec l’ESGCI

 

L’Accueil de jeunes professionnels QUÉBÉCOIS

Le Festival accueille pendant 2 mois un jeune professionnel québécois dans le cadre d’un programme de mobilité favorisant les découvertes interculturelles et le développement de réseaux. Il intègre également à son équipe le gagnant du concours de la Jeune Critique organisé par les Rendez-Vous du Cinéma Québécois de Montréal. Un stagiaire du Festival sera à son tour invité à Montréal en février 2018.

Avec le soutien de l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse

Le CRÉADOC (Documentaire de création) est une filière de l’université de Poitiers à Angoulême, dédiée aux auteurs et aux réalisateurs et spécialisée dans l’écriture de création et la réalisation documentaire.

L’EMCA (École des Métiers du Cinéma d’Animation), à Angoulême également, prépare ses étudiants à la pratique des métiers du cinéma d’animation. Le programme de l’école vise à amener ses élèves à une parfaite maîtrise des outils numériques et traditionnels propres au cinéma d’animation, à travers la réalisation de courts métrages.

En 2017, un groupe de quatre étudiants de l’EMCA a mené des ateliers de réalisation de films d’animation à la Maison Centrale de Saint-Martin-de-Ré, encadré par deux de leurs enseignants (voir p. 245 et 248).


Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook