D'hier à aujourd'hui

Festival 2017

 
 

Jean Gabin

Gabin la France

Yves Jeuland, François Aymé, réalisateurs du film Un Français nommé Gabin

« Toujours le même / Jamais pareil / Toujours Jean Gabin / Toujours quelqu’un » Jacques Prévert

Jean Gabin occupe une place à part dans le cœur des Français: une popularité et une longévité inégalées, une filmographie exceptionnelle et une capacité sans équivalent à incarner à la fois la France et les Français. Avant-guerre, Jean Gabin est l’acteur le plus populaire du pays, devant Fernandel, Raimu et Louis Jouvet. Dans les années 1960, il est encore le comédien préféré des Français, cette fois devant Alain Delon, Jean-Paul Belmondo et Louis de Funès.

Gabin fait partie du patrimoine culturel du pays. Quatre-vingt-quinze longs métrages dont tant de grands films populaires et de classiques du cinéma français: La Belle Équipe (1936), Pépé le Moko (1936), La Grande Illusion (1937), Gueule d’amour (1937), Quai des brumes (1938), La Bête humaine (1939), Le jour se lève (1939), Remorques (1940), Touchez pas au grisbi (1953), French Cancan (1954), La Traversée de Paris (1956), En cas de malheur (1958), Les Grandes Familles (1958), Le Président (1961), Un singe en hiver (1962), Mélodie en sous-sol (1963), Le Clan des Siciliens (1969), La Horse (1970), Le Chat (1971) et L’Affaire Dominici (1973).

Cette liste de vingt titres suffit à démontrer la stature hors norme de celui qui fut si longtemps surnommé le patron du cinéma français. Sa filmographie réunit les plus grands noms du cinéma: Carné, Duvivier, Renoir, Ophüls, Becker, Autant-Lara, Verneuil… Réalisateurs, mais aussi scénaristes et dialoguistes hors pair, de Jacques Prévert à Michel Audiard. Sans oublier ses partenaires à l’écran, les acteurs Michel Simon, Louis Jouvet, Jules Berry, Pierre Brasseur, Bourvil, Delon, Belmondo, Ventura… Et les actrices Michèle Morgan, Mireille Balin, Danielle Darrieux, Arletty, Marlene Dietrich, Françoise Arnoul, Brigitte Bardot, Simone Signoret…

Hors champ, deux de ces illustres actrices vivront une romance d’amour avec Gabin: Michèle Morgan et Marlene Dietrich. Destin romanesque que celui de cet acteur légendaire; la vie même de Gabin pourrait être adaptée au cinéma. Il est un des rares acteurs à s’engager corps et âme dans la Seconde Guerre mondiale et à combattre pour la France libre. Il participera ainsi à la Libération du pays, avec la Division Leclerc. L’amour, la gloire, la guerre, la terre… À l’automne de sa vie, Gabin fonde une famille et se passionne pour le monde agricole. Il mettra toute son énergie à devenir paysan. Sa vie est un roman.

Quarante ans après la mort de Gabin, son roman continue à s’écrire, et le lien avec les Français est toujours là. La filmographie de Jean Gabin est profondément nourrie de l’histoire du pays. Le parcours de l’homme, comme celui de l’acteur, est pétri de la géographie de la France. Tant de ses films résonnent encore aujourd’hui dans notre récit national et pourraient trouver leur place dans les manuels scolaires.À travers ses films et sa vie, Gabin raconte la vie de tous les français. Un acteur de son temps, un héros ordinaire, extraordinaire, véritable mythe du cinéma français.

La présence, le sens de la répartie, l’autorité naturelle, le jeu direct, franc et spontané de l’acteur, comme les valeurs d’amitié, de loyauté et de courage qu’il a su incarner, ont suscité l’adhésion et l’affection des spectateurs.

Avec le soutien de Gaumont


Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook