Musique et cinéma

Festival 2016

 
 

Jacques Cambra

Le pianiste du festival

Quand Jacques Cambra se produit en public, c’est qu’il y a du cinéma dans l’air. Musicien fougueux et passionné, il vient à La Rochelle en habitué. Pianiste attitré du Festival depuis 2005, il s’adapte, année après année, à des univers complètement différents : Louise Brooks, Greta Garbo, Buster Keaton, Charlie Chaplin, Max Linder, Louis Feuillade, et Carl Th. Dreyer pour 2016.

« J’écris beaucoup de musique, mais quand je me mets au piano pour une séance, je ne joue pas forcément cette musique-là. Ma pratique est basée sur l’improvisation, parce que le public réagit et que cela m’influence énormément. Quand le public rit, par exemple, je m’arrête… Je n’écris pas de partition unique, je ne joue jamais le même concert deux fois de suite. Le muet, c’est la musique d’un instant, c’est ce qui rend la démarche passionnante. » Jacques Cambra, Sud-Ouest

Jacques Cambra est pianiste et compositeur. Après une formation classique à l’École Normale de Musique de Paris/Alfred Cortot, sa personnalité, son sens du rythme le portent spontanément à se produire à travers la musique de danse. Par ailleurs, son goût pour la narration dramatique l’amène vers la direction musicale d’opérettes. En 1997, il amorce une œuvre plus personnelle en s’intéressant à l’accompagnement musical de films issus du répertoire du cinéma muet. Pour aborder ce genre, il entame une collaboration avec plusieurs historiens du cinéma. Peu à peu, l’idée se construit en lui que chaque film est une partition visuelle, et il se considère comme son interprète. Une manière toute personnelle de voir et d’écouter le cinéma.

Avec le soutien de la Sacem

Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook